Jean-Claude COUREAU souhaitant cesser de gérer l'A4p, les élections du 13 août dernier ont désigné:

- Président : Michel OGER,

- Vice-Président: Jean-Claude COUREAU,

- secrétaire: Alain BRIAND,

- secrétaire-adjointe: Marie-Françoise PENAUD,

- trésorière: Michèle SOLAIRE,

- trésorière-adjointe: Blandine MESNIL.

Les autres membres élus, réélus ou continuant leur mandat sont:

- Claire BOLEAU, Anne DENIEL, Denise MARTIN, Patrick HALLEREAU, René MARTIN et Jean-Louis GIRAUDEAU.

Un compte-rendu détaillé de la réunion du bureau vous sera transmis.

Ils l'ont fait!

Ce qui n'était qu'un projet un peu fou, il y a 5 ans, est devenu réalité ce dimanche 22 août.
1981 - 2021,40 années pendant lesquelles le Trou du Ciel de son vrai nom, (le Trou d'Cheu en patois) est resté à l'abandon.
Les affres du temps, tempêtes et autres destructions humaines, ne l'avaient pas totalement détruit contrairement à sa soeur, l'Hirondelle partie en 6 mois en 1978.
Le Trou d'Cheu a retrouvé son état des années 80. La balise réglementaire a été fixée ce jour.
Motivés par le chef de file, Jean-Louis GIRAUDEAU, les bénévoles d'un jour comme les assidus qui n'ont jamais raté une marée, peuvent être fiers de leur réalisation. Un grand bravo et un grand merci.

Cette fin de chantier est là pour les motiver. En effet, il reste 200 mètres de mur pour rejoindre sur l'ouest l'écluse La Chiouse.
Cette seconde partie est pharaonique, seules les fondations du mur étant apparentes. Il est prévu un mur moins haut et surtout de fondation restreinte en largeur. Les travaux débuteront à la sortie de l'hiver. 
Avis à tous les amoureux de patrimoine.

                                                                                                                                                                                                     

                        J-L.G.                                                                                                                                                  Crédit photo: A.M.

Que l'on se rassure, il ne s'agit que d'une fin programmée: celle du chantier de l'écluse.

Sauf marée(s) impétueuse(s) ou autre aléa dont la nature a le secret, le Trou d'Cheu devrait retrouver son aspect des années 70/80.

Certes, il nous faudra beaucoup de grosses pierres pour fermer le mur, mais avec des bras en renfort et des brouettes, nous y parviendrons.

Alors, "viendez, viendez !!! "

                                                                                                                                                                     J-L.G.

Depuis le début des reprises de travaux à l'écluse, l'effectif est très faible.

A quoi cela est-il du? Des pistes:

- manque de motivation devant l'ampleur du chantier? Il avait été annoncé une durée de plusieurs années pour le mener à terme.

- désésintérêt dû à la monotonie et à la pénébilité du travail? Les personnes de passage y prennent un réel plaisir, sur quelques jours mais pas au-delà.

Malgré tout, les piliers du commencement sont toujours présents et donnent de leur temps. Parfois ils se sentent las quand ils ne se retrouvent qu'à 3 ou 4. Pour autant, cela n'entame pas leur moral et ils continuent. 

A telle preuve, que, grâce aussi à l'aide de la mini-pelle de Clément, la première partie du projet arrive à se concrétiser. 

 

Alors, je m'adresse à vous, adhérents(es), sympathisants(es), membres du bureau qui vous connectez très régulièrement à notre site:

Venez à la prochaine session! Elle se tiendra du 9 au 12 août.

Jean-Louis GIRAUDEAU  (06 08 86 01 31)

 

                                                                                                                                                       

               La dernière maison-phare de Charente-Maritime va s’ouvrir au public.


Constitué d’une maison du gardien surmontée d’une tour lanterne, le phare de Trousse-Chemise, situé loin en terre dans le bois éponyme, avait été mis en service en 1875. Tout d’abord alimenté au pétrole, il fut électrifié en 1955. Il ne balise plus l’entrée du Fier d’Ars depuis la fin 2006.

C’est un feu à occultations (4 secondes) situé à quelques centaines de mètres plus près de la côte qui fait son office.

Propriété du Département, sous le contrôle des Phares et Balises, ce patrimoine maritime est fermé à la population. Le Département le met à disposition de la Commune.

Une convention entre la Mairie des Portes et l'A4p sera signée très prochainement, permettant à l'inter-saison de préparer les aménagements en vue d'expositions.

 

                                                          

 Vue extèrieure de la pièce qui servait d'arrière-cuisine, buanderie...                                            La cheminée de cette pièce

 

 

                                                                                               Une des pièces restaurées  (Crédit photos: A.B.)

 

A suivre...                                                                                                                   J-L.G.