Eh oui, en ces temps mots roses, un trait d'humour! 

 

 

 

 

 

 

Séquence nostalgie. Ou "quand venir sur l'Île" se méritait, elle qui n'était pas encore devenue un exutoire ni un sas de déconfinement.

 

 

Reperreau.jpg

 

Vidéo souvenir:       https://youtu.be/HoayPKJsWWY?t=11

 

 

téléchargement.jpg

 

 

 

 

téléchargement_1.jpg

J.L.G. (Désolé pour l'erreur d'U.R.L.)

 Le petit pêcheur et la baleine

Le peuple inuit, appelé aussi « Eskimo ou Esquimau », est issu d’Amérique du Nord. Ce conte est raconté par des hommes du nord. C’est l’histoire d’un jeune pêcheur qui, grâce à un bienfait, voit sa vie changer.

Le jeune homme n’avait pas eu beaucoup de chance ce jour-là : il était revenu bredouille de sa pêche. C’est alors qu’il vit un gros rocher sur le rivage, qu’il n’avait jamais remarqué jusque-là. Il s’avança et découvrit que c’était une baleine. Il décida d’aller chercher son harpon et d’accomplir l’exploit que personne n’avait réalisé jusqu’à ce jour : tuer une baleine.

Mais quand il revint, la baleine se réveilla, l’implora de ne pas la tuer et lui dit qu’il en serait récompensé par la richesse. Le jeune pêcheur accepta et retourna à son bateau en se demandant s’il n’avait pas fait une erreur. Il se garda bien de le dire aux autres pour éviter les moqueries.

Dès lors, le pêcheur ne revint plus jamais bredouille. Peu importe le temps et l’endroit, il revenait toujours avec un bateau rempli de poissons. Il comprit alors que la baleine avait respecté sa promesse mais il s’abstint de le dire jusqu’à la fin de ses jours.

 L’une des morales du conte est qu’il faut savoir résister à certaines tentations pour saisir sa chance.

 

En raison des restrictions de circulation et des mesures sanitaires, les journées "Trou d'Cheu sont

annulées et reportées à des dates ultérieures. 

 

 La "Bestiole" est là! Ce n'est pas un chancre, un dormeur, une étrille. Soyez prudents, prenez soin de vous.

On se revoit après et....promis, on fera la fête sur l'écluse! 

Jean-Louis GIRAUDEAU