Patrimoine des Portes

L'AMER DE LA RIVIERE

Un amer est une balise à proximité des côtes ("la balise", c'est ainsi que le nomment les vieux Portingalais) qui permet aux navigateurs de se repérer ou d’éviter les dangers.

Haut de 9,45 mètres, l'Amer de la Rivière a été construit vers 1860 au sommet d'une dune de ce lieu-dit sur la route d'accès à la plage du Petit-Bec. Il a suivi de peu la construction des phares des Baleines et des Baleineaux (1850).

Plusieurs versions expliquent les raisons de l'édification de cet édifice original avec son "chapeau" pointu et sa fenêtre :

- Il aurait servi de point d'alignement aux navigateurs entre le Phare des Baleineaux et le Banc du Bûcheron.

- Il aurait permis, par triangulation avec la cabane des Fontaines et la pyramide de Saint-Clément, de déterminer l’accès au phare des Baleines.

 

amer1

       amer2       amer3

 

Peu importe la vraie raison ! L'amer de la Rivière est aujourd'hui caché par la forêt du Lizay, plantée après la deuxième guerre mondiale. Il a totalement perdu son utilité.

A l’origine, la partie supérieure était peinte en noir jusqu'au bas de sa lucarne tandis que le reste de l’édifice était blanchi à la chaux. Aujourd'hui, il a gardé sa beauté majestueuse.

 

Rendez-lui visite !