Jamais nous n'avions été aussi nombreux!

30 bénévoles de 10 à 80 ans s'étaient joints aux 4 membres du bureau de l'A4p pour,

dégager les pierres envasées, passer celles-ci aux bâtisseurs, remonter le mur.

Une équipe s'était formée pour ouvrir la claie prévue pour une remise en service.

Mais il s'est révélé que la seconde claie était plus facile à démonter. 

C'est désormais chose faite: l'écluse peut se vider.

Et sous l'effet des flux et reflux, le courant généré va finir de la dévaser.

La pose d'une conduite en PVC sera faite quand le niveau sera jugé bon.

Malheureusement, il a fallu détruire le travail des anciens.

Ceux-ci avaient construit la claie selon la méthode du "dolmen": 2 pierres verticales sur lesquelles est posée une grande pierre qui sert de chapeau.

Mais au fil des décennies, les dalles de toit se cassent, s'écroulent.

 

L'écluse à poissons de la Moufette à St-Clément-des-Baleines mesure 1038 mètres de long. / © FTV

L'eau a donc de plus en plus de difficultés à s'écouler...

 

 

Demain, 31 juillet,tous se sont promis de se retrouver pour continuer. A 12h30.

 

 

 

 Jacques: "Mon dos!"

 

 La claie promise à destruction, mais qui restera.

  

Les pieds dans la vase! Quel bonheur!

                                                                                                                                                            J.L.G.