1 heure! Il aura fallu une heure pour que Dominique, Elisabeth, Jean-Claude, Jean-Louis, Louis, Michel et Philippe viennent à bout de la brèche formée après les passages des tempêtes de fin et de début d'année.

Ne reste plus qu'à effectuer un calage.

Calage: action consistant à glissser de petites pierres plates entre les nombreux interstices du mur.

Sans calage, au prochain coup de tabac, le mur souffrira de nouveau.

Pour cela, nul besoin d'être calé!!! Un gros marteau et un peu de bon sens.

Il n'est pas, non plus, nécessaire d'attendre une "convocation". Adhérent, bénévole, quiconque se sent un peu concerné et solidaire peut se rendre sur site et ajouter sa pierre à l'édifice. Qu'il en soit, par avance, remercié.

J.L.G.