Depuis le début des reprises de travaux à l'écluse, l'effectif est très faible.

A quoi cela est-il du? Des pistes:

- manque de motivation devant l'ampleur du chantier? Il avait été annoncé une durée de plusieurs années pour le mener à terme.

- désésintérêt dû à la monotonie et à la pénébilité du travail? Les personnes de passage y prennent un réel plaisir, sur quelques jours mais pas au-delà.

Malgré tout, les piliers du commencement sont toujours présents et donnent de leur temps. Et parfois se sentent las quand ils se retrouvent à 3 ou 4. Cela n'entame pas leur moral et ils continuent. 

A telle preuve, que, grâce aussi à l'aide de la mini-pelle de Clément que la première partie du projet arrive à se concrétiser.

Alors, je m'adresse à vous, adhérents(es), sympathisants(es), membres du bureau qui vous connectez très régulièrement sur notre site:

Venez à la prochaine session. Elle se tiendra du 9 au 12 août.

 

Le Vice-Président, Jean-Louis GIRAUDEAU  (06 08 86 01 31)

 

                                                                                                                                                       

               La dernière maison-phare de Charente-Maritime va s’ouvrir au public.


Constitué d’une maison du gardien surmontée d’une tour lanterne, le phare de Trousse-Chemise, situé loin en terre dans le bois éponyme, avait été mis en service en 1875. Tout d’abord alimenté au pétrole, il fut électrifié en 1955. Il ne balise plus l’entrée du Fier d’Ars depuis la fin 2006.

C’est un feu à occultations (4 secondes) situé à quelques centaines de mètres plus près de la côte qui fait son office.

Propriété du Département, sous le contrôle des Phares et Balises, ce patrimoine maritime est fermé à la population. Le Département le met à disposition de la Commune.

Une convention entre la Mairie des Portes et l'A4p sera signée très prochainement, permettant à l'inter-saison de préparer les aménagements en vue d'expositions.

 

                                                          

 Vue extèrieure de la pièce qui servait d'arrière-cuisine, buanderie...                                            La cheminée de cette pièce

 

 

                                                                                               Une des pièces restaurées  (Crédit photos: A.B.)

 

A suivre...                                                                                                                   J-L.G.

 

 

 

 

Si....tout se passe comme il est prévu, nous devrions conclure en fin d'été.

Même réduite à 4 ou 5 intervenants, lors des 3 dernières marées, le mur a été rebâti à l'identique de septembre 2020.

Et ce, à raison de 1,50 - 2 mètres par jour.

Nous vous proposons les dates suivantes:                                                                                                                                                           

 

JUILLET :

- lundi 12 à 12h30,

- mardi 13 à 13h00,

- mercredi 14 à 13h30.

- jeudi 22 à 09h30,

- vendredi 23 à 10h00,

- samedi 24 à 10h30,

- dimanche 25 à 11h00,,

- lundi 26 à 12h30,

- mardi 27 à 13h00,

- mercredi 28 à 14h00.

AOÛT :

- lundi 9 à 11h00,

- mardi 10 à 11h30, 

- mercredi 11 à 12h00,

- jeudi 12 à 13h00,

- vendredi 13 à 13h30,

                                                             

- vendredi 20 à 09h00,

- samedi 21 à 09h30,

- dimanche 22 à 10h00,

- lundi 23 à 11h00,

- mardi 24 à 12h00,

- mercredi 25 à 12h30, 

- jeudi 26 à 13h00.

SEPTEMBRE :

- lundi 6 à 10h00,

- mardi 7 à 10h30,

- mercredi 8 à 11h00,

- jeudi 9 à 11h45,

- vendredi 10 à 12h30, 

- samedi 11 à 13h30.

                                                                                                                                               J-L.G.

The Rolling Stones ou pierres qui roulent.

Non, pas de concert en cette quarantième Fête de la musique ! Juste des pierres qui ont roulé au gré des houles et vents d'hiver.

C'est pour cela que, selon vos disponibilités, vous pouvez venir passer un moment au Trou d'Cheu.

Comme d'habitude, on laisse ses galons au vestiaire, décontracté, .... (la preuve en image).

Cette nouvelle session débute le:

- Mardi 22 juin à 9h00, puis,

- Mercredi 23 juin 09h30,

- Jeudi 24 juin à 10h00,

- Vendredi 25 juin 10h30 et 

- Samedi 26 juin à 11h30.

 

Merci à vous pour les heures que vous consacrez au patrimoine.

 

                                                                                                                                                                                           J-L.G.

 

 

 

 

 

                                                    

Ce panneau sur un mur où il est gravé : " Salorge de 1914 à 1952" a une explication.

Au Vieux Port, il y avait deux hangars à sel. Aujourd'hui, il n'en reste qu'un. Celui qui a disparu était à la perpendiculaire, sur l'arrière, de celui que nous connaissons. Il a été appelé à disparaître en 1952.

Henri CAILLAUD a choisi de le conserver en le rapatriant rue du Printemps sur son terrain. Il a effectué le "déménagemént" en poussant sa carriole  (source: Annette PENAUD). 

On notera la construction par clains.

H. CAILLAUD avait devancé l'A4p dans sa préservation du patrimoine du Village ! Merci HENRI.

                                                                                                                                                                                                    J-L.G.